avril 2011

Voulez-vous faire des sushis ?

…C’est l’exercice proposé par le site 750 grammes auquel je me suis prêtée ce week-end… Ce n’était pas ma première expérience-sushi et mes deux visites au pays du soleil levant m’ont laissé, si ce n’est de la dextérité dans l’exécution de ces petites choses à grignoter, une vision différente de la cuisine et une appréhension asiatique des aliments et de leur présentation. Cela passe souvent par la volonté de cohérence entre le contenu et le contenant, du choix des ingrédients, des formes…en évitant les gratuités du style : j’ai ajouté une feuille d’or sur mon entremet ou un trait de paprika au bord de l’assiette pour « faire joli » ou pour le « côté design ». Ce que j’ai retenu de la cuisine japonaise, c’est que chaque aliment dans l’assiette est présent pour une bonne raison et non juste posé là pour la déco. La cuisine japonaise s’inspire souvent de la nature et suit le rythme des saisons dans le choix même des couleurs et des textures utilisées. Ainsi, on dégustera un plat aux tonalités brunes et rousses en automne, couleurs qui rappellent le feuillage des arbres et des plats plus verts au printemps…

Ce maki est parti d’un constat : je ne vis pas au Japon, je n’ai pas toujours d’épicerie asiatique à proximité, ni de thon rouge dans mon frigo. Développement durable oblige, les ingrédients se sont alors imposés logiquement : des produits de saison, frais et plutôt locaux…tout en conservant les codes et certaines saveurs des makis typiquement japonais (la feuille de nori et le vinaigre de riz rentrent donc dans la composition de ces makis).

Et comme un clin d’œil à mes panna cotta, je me suis amusée à créer des makis reprenant la technique des fameuses sucettes auxquelles je faisais référence  ici.

Au centre : feuille de nori, riz sushi et basilic ciselé, cœur de poivron rouge mariné

En périphérie : riz sushi et poivron jaune

Actu !

A l’occasion des Rencontres Culinaires qui auront lieu le 22 avril 2011 à l’atelier Alain Cirelli – Evénements Culinaires,

je ferai partie des intervenants qui participerons à  la table ronde  » Cuisinons les ! Amateurs et professionnels passent à table ».

 

Retrouvez-moi à partir de 9h45 à l’atelier Alain Cirelli au 24, rue Condorcet, Paris 9e.

Tarif d’entrée : 5 euros pour toute la journée, dégustations incluses et paiement sur place.

Pré-inscription obligatoire sur le site internet www.desclicsetdugout.fr

Page  facebook : http://www.facebook.com/people/Des-Clics-du-Go%c3%bbt/100001772338603