20 décembre 2010

Makis de Pot au Feu

En Novembre dernier s’est tenu pour la 3ème année consécutive le Salon du Blog Culinaire à Soissons.

A cette occasion, Lucie et moi avons présenté un pot au feu revisité.

Parties du principe qu’on cuisine ce type de plat un peu partout dans le monde (en fonction des légumes et de la viande disponible), nous avons choisi de le « japoniser ».

-

-

La viande (basse côte) est cuite dans un bouillon d’algues kombu, les légumes ( panais, carottes, navets et chou frisé) sont cuits séparément à l’eau bouillante salée.

Le montage en maki s’effectue à l’aide de larges bandes de poireaux roulées, puis on « colle » l’ensemble avec le bouillon de viande parfumé au kombu dans lequel on a ajouté de l’agar agar.

On laisse prendre le gel quelques minutes, on découpe en tronçon de 3 à 4 cm,  puis on réchauffe au four à 80°c  (au dessus l’agar agar fondrait)

Succès garanti, les makis on été engloutis en quelques secondes, à peine le temps de les prendre en photo…

-

Ci et , d’autres blogs retracent notre démo…

il était temps !

J-4 avant la date fatidique, voici l’exercice de style de l’année…navrée pour la qualité des photos – prises de vue en lumière artificielle – après la neige de la matinée, la pluie de l’après midi a définitivement mis fin à mon espoir de séance photo en extérieur…

-

« Billes de bûches »

-

Traitées comme du bois debout, les « billes de bûches » sont déposées à même le sol (ici une grande pierre). Colées les unes aux autres, elles forment un motif aléatoire où 4 saveurs se côtoient, histoire de contenterles addicts au café et les amoureux de la crème de marron…Un bon prétexte aussi pour aller plonger sa cuillère dans l’assiette de son voisin. A servir avec une sciure comestible pour le « crunch » (pignons et amandes torréfiée, caramélisés et broyés )

-

Les étapes de montage

1 – tailler des disques de papier de la circonférence des billes de bûche

2 – saupoudrer de « sciure comestible »

3 – placer  les billes de bûches dans les espaces restés vides

4 – … 4 essences à déguster et à partager : ganache chocolat et mousse vanille, ganache chocolat et crème de marron, ganache chocolat et mousse praliné, ganache chocolat et crème au café.

-

-

écorce ganache chocolat au lait, stries ganache chocolat blanc