Sucette Biscuit

Ce projet, c’est un peu comme un puzzle dont les pièces se sont assemblées au fur et à mesure.

Il y a eu tout d’abord la technique…au hasard de mes divagations sur la blogosphère culinaire, je suis tombée sur ce site. Ce devait être vers noël, car il présentait des biscuits « vitraux » plutôt décoratifs et dont la technique avait retenu mon attention.

Il y eu ensuite une réflexion sur les bonbons et les sucettes en particulier. Je ne suis pas « très bonbon »mais cette sucrerie un rien régressive a toujours eu mes faveurs. Ce que je préfère d’ailleurs c’est les croquer et sentir le sucre parfumé céder sous la dent, mon côté gourmande impatiente peut être…

Et puis je me disais qu’après tout, quitte à basculer vraiment dans la gourmandise, pourquoi ne pas créer une sucette qui se mange en entier, y compris le bâton – ah, recyclage quand tu nous tiens !

Et là me revient cette technique remisée dans un coin de ma tête.

comme souvent dans des projets de design culinaire,

ça commence  par un peu de bricolage…

Ainsi est donc née la sucette que se croquait comme un biscuit…



Tags: , , , ,

5 Responses to “Sucette Biscuit”

  1. Juiette

    Un triple hourra pour une superbe réussite, car oui j’ai eu la chance d’y gouter!

  2. Alexis

    Un truc bizarre et pas vraiment mauvais, plutôt surprenant… Je crois que j’ai eu le seul raté, mais je me suis laissé plonger dedans.

    Non, c’est très bon. Et vraiment sympa.

  3. Végébon

    Quelle superbe idée !! A la fois joli, pratique et bon :-). Un grand bravo !!

  4. Ciloubidouille

    Oh, c’est chouette ! Dis, tu pourrais me dire où tu te procures la bande de fer qui te sert à bricoler tes emporte-pièces ? C’est quoi exactement ?

  5. Elise

    bonjour Ciloubidouille,

    tu peux utiliser le fer blanc des boites à biscuits pour réaliser de petits emportes-pièces. Pour les modèles plus grands, j’utilise de grandes bandes de zinc que j’achète chez Point P…Là il faut aussi investir dans une bonne paire de cisailles à métaux car les plaques sont plus épaisses que le fer blanc des boites à biscuits…