Currently browsing meringue

errare humanum es

Dans la vie comme en cuisine, on est parfois confronté à des ratages …Et je dois bien avouer qu’en ce moment, mes essais culinaires ne sont pas au beau fixe, curieuse résonnance…Mais les erreurs font partie de la vie et finalement, je ne vois pas pourquoi je ne vous les ferai pas partager…Retour sur 3 semaines de ratage.

J’ai des lubies, des idées fixes : la dernière en date fut de vouloir à tout prix tout gaufrer et en bonne tête de mule, je me suis donc acharnée sur de pauvres fruits sans défense, des légumes qui n’avaient rien demandé, de la meringue (vraiment) salée qui n’aurait jamais dû pointer le bout de son nez dans ma cuisine…

Vous ne pourrez profiter que des essais avec la meringue. Les autres ont (hélas ?) fini direct à la poubelle, car restés collés sur les plaques du gaufrier, et là je laisse votre imagination travailler !

ça commence par de belles meringues salée, colorées au jus de betterave et relevées d’un trait de jus de citron

les meringues sèchent 3 heures au four, l’extérieur est dur mais le centre reste curieusement mou….

on passe  à l’étape du gaufrier….la meringue s’écrase ( oui, ça c’était prévu et escompté) mais regonfle sous l’effet de la chaleur et du coeur pas cuit, puis s’avachit enfin comme un soufflet raté

S’il m’était arrivé de consommer du caoutchouc ou du polystyrène brulé, alors j’aurai pu  faire une comparaison assez proche avec le résultat de ces malheureux essais…