Suite et fin !

Après quelques mails échangés avec Pierre Hermé, il semblerait, hélas, que les photos des 1ères « bûches à écorces » dont il faisait référence dans son dernier commentaire, demeurent introuvables car, je cite : ce sont des archives Fauchon. Cependant dans les livres « Secrets gourmands » (Larousse puis Agnès Vienot 94) et dans « la Pâtisserie de Pierre Hermé » (Montagut editores/95) il y a la photo du Paradis entremet, m’informe-t- il. Merci pour ces références Pierre, mais une petite photo aurait quand même été la bienvenue…

Tags:

3 Responses to “Suite et fin !”

  1. Sandrine

    Alors là, c’est splendide… et je partage tout à fait ta vision de l’éternelle bûche de Noël qui est souvent le moment que j’appréhende le plus lors de repas de Noël, cette sensation d’écoeurement à chaque bouchée… la crème au beurre qui te colle LA crise de foie fatidique…

    Si tu veux dévoiler un peu tes secrets, je suis preneuse…

    Bonne continuation dans tes créations,

    Sandrine

  2. Isabelle

    Bonjour Elise!

    Je suis en amour de ce gâteau , on dirait du design scandinave!
    ça me réconcilie avec Noël!
    J’applaudie des deux mains.
    Je n’ai pas compris comment tu réalisais le sapin, tu as un moule pour contenir le sucre cuit?
    Pour les bûches à écorces dont tu parles au dessus est-ce ces superbes bûches « de Noël » inspirées du travail d’un photographes qui a photgraphié des écorces du monde entier? Passe de belles fêtes à bientôt!

  3. Elise

    merci isabelle!

    pour répondre à ta question: oui, j’ai utilisé un moule (spécialement concu à cet effet) pour contenir le sucre, mais je pense qu’on peut utiliser n’importe quel emporte pièce en métal.
    Je ne connais pas le travail du photographe dont tu parles, mais je ne demande qu’à le découvrir :o) tu aurais un lien peut être?
    bonnes fêtes à toi aussi,
    biz!

Leave a Reply